FAQ

Nos réponses aux questions les plus fréquemment posées
sur les champs électromagnétiques

Q
Une antenne relais de téléphonie mobile a été implantée sur un bâtiment à côté de mon logement. Que puis-je faire?
R Depuis le 1er janvier 2014, l’Agence Nationale des Fréquences a mis en place un dispositif vous permettant de bénéficier d’une mesure réalisée par un laboratoire accrédité pour contrôler votre exposition aux champs électromagnétiques.
Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il vous suffit de remplir le document CERFA à l’adresse https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R35088

Une fois ce document rempli, vous devez le faire valider par un organisme habilité comme par exemple votre mairie. L’organisme transmet alors la demande à l’ANFR qui mandate alors un laboratoire en fonction de votre lieu d’habitation. Pour plus d’information sur le dispositif vous pouvez télécharger la notice explicative en cliquant ici >>

Q
Quelles sont les valeurs limites d’exposition aux champs électromagnétiques?
RLes valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques sont fixées par le décret 2002-775 du 3 mai 2002. Les valeurs limites d’exposition sont définies en fonction des fréquences des signaux. Pour la bande de fréquence 100 kHz – 6 GHz, les valeurs limites s’étendent de 27,5 V/m à 61 V/m.
Q
Mon logement se situe à proximité d’une ligne à haute tension. Puis-je bénéficier du dispositif de mesure proposé par l’ANFR?
RCe dispositif est destiné à contrôler l’exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les installations radioélectriques fixes des services de télécommunications. Le protocole de mesure appliqué est le protocole ANFR/DR 15-3.1.

Les ouvrages électriques émettent des champs à la fréquence 50 Hz et ne sont donc pas évalués lors de l’application du protocole de mesure ANFR/DR 15-3.1. Le protocole de mesure en vigueur est le protocole UTE C99-132 permettant d’évaluer l’exposition au champ magnétique 50 Hz.

Nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie afin de voir si des mesures de contrôle de l’ouvrage concerné ont déjà été réalisées par le passé.

N’hésitez pas à poser votre question

Votre Nom

Votre Email

Votre question