Les ondes électromagnétiques à la maison

Découvrir quelles sont les sources présentes dans nos logements est essentiel pour devenir acteur de son propre environnement électromagnétique.

Les ondes chez moi

La multiplication des usages connectés a fait évoluer, ces dernières années, notre environnement électromagnétique. L’apparition des objets sans fils utilisant les radiofréquences a ainsi contribué à augmenter le niveau des ondes déjà présentes dans nos foyers depuis longtemps avec l’utilisation des appareils domestiques comme la plaque à induction ou le fer à repasser.

Dans nos maisons, nous sommes exposés à deux grandes familles d’ondes électromagnétiques, les hautes fréquences et les basses fréquences. Bien qu’issues du même phénomène physique, elles font l’objet de limites d’exposition très différentes du fait de leurs particularités. Découvrez de manière très simplifiée ces deux grandes familles et le niveau d’exposition des appareils qu’elles représentent.

Groupe de pictogrammes avec une borne Wi-Fi, un téléphone portable, une ligne haute tension et une imprimante Wi-Fi

Aussi appelées radiofréquences, les hautes fréquences sont utilisées pour leur faculté à se propager dans notre atmosphère. Pratique lorsque l’on veut communiquer avec quelqu’un d’éloigné.

Ainsi dès le début du 20ème siècle, la marine nationale utilise la télégraphie pour communiquer avec les navires en mer. Pas d’ondes radio dans nos maisons à cette époque. Aujourd’hui, c’est différent ! L’évolution technologique nous permet de transmettre avec les mêmes ondes des quantités de données phénoménales grâce à des appareils minuscules et à la portée de tous.

C’est ainsi que les ondes radio se sont introduites dans nos maisons. 

Limite règlementaire de 61 V/m

Téléphone mobile 5G – Il utilise la bande de fréquences 3400 – 3800 MHz.

Limite règlementaire de 59 V/m

Téléphone sans fil (DECT) – Il utilise la bande de fréquences 1800 – 1900 MHz.

Limite réglementaire de 61 V/m

Routeur Wi-Fi – Il utilise la bande de fréquences 2400-2483,5 MHz et 5150 – 5350 MHz.

Limite réglementaire de 61 V/m

Écouteurs Bluetooth – Il utilise la bande de fréquences Bluetooth, 2402 – 2480 MHz.

Contrairement aux radiofréquences, les basses fréquences se propagent très mal dans l’air.

Elles ont cependant la faculté de transporter des grandes quantité d’énergie dès lors qu’elles se propagent dans des câbles électriques. C’est ainsi que RTE transporte l’électricité de la centrale jusqu’à l’entrée de la ville et qu’ENEDIS la distribue de l’entrée de la ville à votre domicile.

Une fois chez vous, l’électricité est utilisée par de nombreux appareils domestiques qui rayonnent ainsi dans leur environnement très proche des ondes basses fréquences.

Pictogramme de plaque à induction

Limite règlementaire de 87 V/m

Plaque à indusction – Elle utilise la bande de fréquences 1,2-100 kHz.

Pictogramme d'un sèche-cheveux

Limite règlementaire de 100 μT

Sèche-cheveux – Champ électromagnétique autour de 50 Hz.

Pictogramme de cafetière

Limite réglementaire de 100 μT

Cafetière – Champ électromagnétique autour de 50 Hz.

Pictogramme d'un rasoir électrique

Limite règlementaire de 100 μT

Rasoir électrique – Champ électromagnétique autour de 50 Hz.

Pour rester informé sur la thématique des ondes électromagnétiques chez vous, entrez votre email

Petite fille en train de se filmer à l'aide de son téléphone portable pendant qu'elle danse

ONDES & SANTÉ DANS LA MAISON

Comment savoir à quel niveau d’ondes je suis exposé dans mon logement ?

Rassurons-nous, un cadre législatif existe pour encadrer la mise sur le marché de tous les appareils présents dans notre maison afin qu’ils respectent les limites fixées par décret. Il existe aussi en France un dispositif unique de surveillance et de mesures, géré par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), pour contrôler l’exposition du public aux radiofréquences émises par les stations radioélectriques fixes.

Comme vous l’avez compris, l’environnement électromagnétique de votre domicile est sous contrôle mais, devant le manque de recul, des interrogations subsistent sur d’éventuels effets à long terme des ondes radiofréquences. Il est donc primordial d’avoir conscience des enjeux et de respecter des recommandations d’usage et de sobriété pour limiter son exposition électromagnétique.

Pour connaître votre exposition, demandez une mesure d’ondes électromagnétiques dans vos locaux d’habitation

Comment limiter mon exposition aux ondes électromagnétiques ?

Concernant les effets à long terme, certaines publications évoquent une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale pour les utilisateurs intensifs de téléphones mobiles, parmi lesquels les jeunes sont majoritaires. Le centre international de recherche sur le cancer a ainsi classé les radiofréquences comme cancérogène possible. Par principe de précaution, le gouvernement a donc émis de nombreuses recommandations concernant l’usage des terminaux mobiles que l’on peut compléter avec des conseils de bon sens pour réduire son exposition chez soi.

01

Connectez-vous au wifi

quand vous utilisez un terminal mobile pour aller sur internet.

Plus la source à laquelle votre terminal se connecte est éloignée et plus sa puissance d’émission doit être élevée. Votre box internet est donc préférable à une connexion sur le réseau de téléphonie mobile dont l’antenne relais se trouve nécessairement plus loin que votre box. Cela à également l’avantage de préserver votre batterie et de désengorger le réseau de téléphonie mobile.

02

Téléphonez avec un kit mains libres

ou en haut parleur pour éloigner le téléphone de votre tête.

Le meilleur moyen de réduire son exposition à une source d’ondes est de s’en éloigner. L’utilisation du kit main libre ou du haut parleur est donc un très bon moyen d’y parvenir.

03

Choisissez le bon opérateur

c’est-à-dire celui qui offre une bonne couverture réseau à l’intérieur de votre domicile.

En fonction des conditions de couverture, votre téléphone ajuste automatiquement sa puissance d’émission. Plus la couverture est bonne, moins votre téléphone émet.

04

Limitez les durées des conversations

La durée est un facteur important dans l’évaluation de l’exposition.

La limitation de la durée de vos appels est donc un bon moyen de réduire votre exposition, surtout si vous téléphonez sans kit mains libres.

05

Favorisez les câbles filaires

plutôt que le Wi-Fi quand cela est possible.

Pour vos appareils qui nécessitent une connexion Internet, privilégiez les connexions Ethernet filaires ou encore les adaptateurs CPL pour transmettre les données. Vous pouvez également utiliser un téléphone filaire traditionnel plutôt qu’un téléphone portable.

06

Désactivez le Wi-Fi

lorsque vous n’en avez pas besoin.

Surtout la nuit, si votre box est à proximité de votre lit.

ONDES ELECTROMAGNETIQUES

Que dit la loi ?

La France est un pays en avance en matière de réglementation de l’exposition aux champs électromagnétiques. Ses normes sont définies par le décret 2002-775, en accord avec les recommandations de l’Union européenne et de l’ICNIRP. Depuis 2001, l’ANFR assure le contrôle de ces normes.

En 2013, le gouvernement français a instauré un système de surveillance des ondes électromagnétiques dans les lieux publics et les habitations. En 2015, la loi Abeille a été promulguée, créant un comité national de dialogue et mettant en place des mesures pour protéger les populations sensibles à ces ondes.

Ainsi, la France se démarque par son engagement envers la réglementation et la protection face aux ondes électromagnétiques. 

Téléphone portable glissé dans une poche de veste longue
Trois enfants en bas âge en train de regarder l'un d'entre eux jouer sur son téléphone portable

NEWSLETTER

Tout ce que vous devez savoir sur les ondes électromagnétiques, directement dans votre boîte email

« * » indique les champs nécessaires

Nom*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.