Concilier connectivité et exposition aux ondes sur le lieu de travail

Partagez l'article

La qualité de la couverture mobile en intérieur est devenue un enjeu majeur pour les professionnels, qui la jugent jusqu’à présent insuffisante dans les immeubles de bureaux, comme le démontre l’étude « Smartphone et couverture mobile au bureau » réalisée par OpinionWay pour TDF.

Alors que les outils numériques sont devenus indispensables dans de nombreux secteurs d’activité, la nécessité d’une couverture mobile fiable et efficace à l’intérieur des bâtiments est plus pressante que jamais. Cependant, cette quête de connectivité n’est pas sans poser de défis, notamment en ce qui concerne l’exposition aux ondes électromagnétiques

Les défis de la couverture mobile en intérieur

Les smartphones sont devenus des outils incontournables au travail, selon l’étude. Que ce soit pour les appels professionnels, les emails, les SMS, ou même les réseaux sociaux, ces appareils sont utilisés de manière intensive. Malgré cette dépendance aux smartphones, la qualité de la couverture mobile demeure un problème, avec 55 % des salariés se plaignant de son insuffisance dans leurs locaux.

Les entreprises, visiblement conscientes de l’importance de la connectivité pour la productivité et la compétitivité, doivent donc chercher à fournir à leurs employés un environnement de travail où la couverture mobile est optimale… tout en surmontant les difficultés de couverture 4G-5G souvent liées au caractère imperméable des matériaux utilisés dans la construction de bâtiments conformes aux normes environnementales.

Ces problématiques croissantes impactent donc directement la qualité de l’espace de travail. D’autant plus que la mise en place de solutions pour améliorer la couverture mobile en intérieur peut parfois entraîner une augmentation de l’exposition aux ondes électromagnétiques émises par les antennes et les appareils mobiles… 

Les préoccupations en matière de santé environnementale

Certains dispositifs visant à améliorer la couverture en intérieur, tels que les systèmes antennaires par exemple, soulèvent la question des risques liés à l’exposition aux ondes radiofréquences sur le lieu de travail, sujet déjà bien encadré par le décret d’application n°2016-1074.

Bien que les seuls effets à court terme sur la santé constatés à la suite d’une exposition à des radiofréquences soient d’ordre thermique (échauffement des tissus biologiques) – aucun mécanisme biologique à long terme n’ayant été identifié de manière certaine – certaines études mettent en avant une possible corrélation entre l’usage intensif du téléphone mobile et d’éventuelles formes de cancer du cerveau comme le gliome…

L’équilibre qualité de couverture et exposition aux ondes

Face à ces préoccupations, les professionnels sont confrontés à un dilemme : comment garantir une couverture mobile de qualité tout en minimisant l’exposition du public et des travailleurs aux ondes électromagnétiques ? La réponse à cette question réside dans une approche équilibrée et proactive de la part de l’entreprise ou du propriétaire du bâtiment, qui tient compte à la fois des besoins en connectivité et des impératifs de santé et de sécurité.

Des solutions visant à pallier ce manque de couverture d’un côté et à réduire l’exposition aux ondes provenant à la fois des antennes et des téléphones d’un autre, existent bel et bien. La mise en place de Distributed Antenna Systems (DAS) peut aider à relever ce défi par exemple, en permettant une répartition plus efficace des signaux mobiles à l’intérieur des bâtiments, réduisant ainsi le besoin de puissance des antennes et, par conséquent, l’exposition aux ondes électromagnétiques.

L’intervention de professionnels dès la phase de conception des immeubles pour une bonne prise en compte des aspects environnementaux et sanitaires est également à considérer. L’intégration des antennes dans les espaces de bureaux dès la conception et l’utilisation de matériaux propices peuvent permettre d’aller dans le sens des certifications HQE et R2S, ou encore du label OSMOZ… Tout en démontrant votre engagement pour la santé et le bien-être de vos occupants.

De plus, des mesures préventives telles que la limitation du temps d’exposition peuvent contribuer à réduire les risques pour la santé, bien que plus délicates à mettre en place dans le cadre professionnel. La prévention et la sensibilisation par les services appropriés (RSE, QHSE, etc.) restent donc de mise !

Finalement, le contrôle par la mesure reste le seul moyen efficace pour s’assurer du respect des normes et de l’efficacité des différentes solutions mises en œuvre. Il peut s’agir de mesure d’exposition aux ondes radiofréquences réalisées à un instant T, ou bien de dispositifs de mesures d’ondes en continu, tel que le permettent les capteurs WAVE-001 d’Exem.

La deuxième solution, s’inscrivant dans le temps, semble être plus en phase avec les préconisations du gouvernement. Tout comme la cartographie de contrôle de la qualité de couverture réseau dans les bâtiments. Cette dernière permettant de mettre en évidence la dualité couverture réseau et exposition aux ondes afin de déployer de manière efficace les infrastructures réseau.

Conclusion

Il est également essentiel que les entreprises et les autorités réglementaires continuent de surveiller de près les avancées de la recherche dans ce domaine et de mettre en œuvre des réglementations et des lignes directrices appropriées pour garantir la sécurité des travailleurs et du public.

En fin de compte, la quête d’une couverture mobile en intérieur de qualité pour les professionnels ne doit pas se faire au détriment de la santé et de la sécurité. En adoptant une approche équilibrée qui prend en compte à la fois les besoins en connectivité et les préoccupations en matière de santé, il est possible de créer un environnement où les travailleurs peuvent bénéficier des avantages de la technologie mobile tout en minimisant les risques pour leur bien-être. 

ONDES ET SANTÉ ENVIRONNEMENTALE

Nos derniers articles

connectivite-exposition-ondes-travail

Concilier connectivité et exposition aux ondes sur le lieu de travail 

La qualité de la couverture mobile en intérieur est devenue un enjeu majeur pour les professionnels, qui la jugent jusqu’à
aurillac exem

Aurillac, un regard transparent sur l’exposition aux ondes

Au cœur d'Aurillac, que ce soit sur la place de l'Hôtel de Ville ou la rue du Carmel, un nouveau

NEWSLETTER

Tout ce que vous devez savoir sur les ondes électromagnétiques, directement dans votre boîte email